Entretien d'embauche : nos conseils pour préparer et réussir son entretien

Notre expérience nous enseigne qu’il n’y a que deux manières de se présenter à un entretien d’embauche : il y a la méthode gagnante et la méthode perdante. Mais comment savoir si on a choisi la méthode gagnante ? Simple comme bonjour ! L'interview est à prendre comme un défi, et les défis ne se gagnent qu’avec un solide entrainement. La préparation à l'entretien d'embauche ne doit donc pas être sous-estimée.

Articles

Préparation à un entretien d'embauche

Les entretiens mettent le candidat devant un recruteur qui tentera, au moyen de diverses questions, de déterminer si la personne en question est la bonne pour pourvoir le poste vacant. Vu l’importance de cette phase, vous vous demandez donc comment vous préparer au mieux pour une entrevue.

La préparation à un entretien d'embauche est une pratique fondamentale dont dépendra en grande partie le résultat final. Voici les clés pour la réussir :

  • Répondre à l’email de convocation : la réponse doit être relativement simple. Voici nos conseils : soyez formel, allez droit au but en confirmant le rendez-vous et en répétant l'heure et la date dans l'email. Demandez la confirmation de réception de l'email et complétez l'email de manière appropriée en faisant preuve de souplesse et en écrivant des phrases telles que "n'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez des informations complémentaires ".
  • Recueillir des informations détaillées sur l'entreprise : visitez le site Web de l'entreprise, les comptes sociaux et recherchez des informations utiles (y compris le type de vêtement que vous devrez avoir lors de l'entretien).
  • S’informer sur le recruteur : si vous connaissez le nom de la personne qui mènera l'entretien, vous pouvez consulter son profil LinkedIn.
  • Activer votre réseau : si vous connaissez quelqu'un dans cette entreprise ou dans le secteur, rencontrez-vous pour discuter. Les réseaux sociaux peuvent être très utiles à cet effet.
  • Relire l'annonce, la lettre d'accompagnement et le CV avant l'entretien.
  • Accorder de l'importance à votre présentation : il n'y a pas de règle générale, mais vous devez être en accord avec le poste et le style de la société pour laquelle vous postulez (un poste de créatif est différent d'un poste de commercial).

Préparez-vous pour l’entretien avec des réponses gagnantes

Voici un petit guide pour aborder les questions communément considérées comme les plus difficiles lors d’un entretien d’emploi. L'objectif est de transformer ces points critiques en opportunités pour vous.

1. Pourquoi avez-vous quitté votre dernier emploi / Pourquoi voulez-vous quitter votre emploi actuel ?

Quelle que soit la motivation, donnez une explication plausible, véridique et surtout positive. Montrez que vous êtes sympathique et que vous aimez travailler en équipe. Laissez de côté ce qui est négatif. Soyez bref, ne vous attardez pas sur des conversations qui pourraient susciter des doutes. Partagez votre désir de relever un défi plus stimulant, en soulignant pourquoi vous souhaitez travailler pour l'entreprise pour laquelle vous postulez en associant votre choix à la réalisation de vos objectifs.

2. Comment réagissez-vous à la critique ?

Soyez assertif. Répondez que vous êtes simplement humain et que vous vous attendez à faire des erreurs mais aussi à apprendre. Donnez un exemple concret de votre capacité à accepter les critiques constructives et à les améliorer.

3. Quelle est la source de votre motivation ?

Fait appel à votre éthique de travail, votre vision personnelle et vos objectifs. Mieux vaut ne pas mentionner des facteurs comme l'argent ou le prestige. Partagez avec l'interlocuteur les besoins et les objectifs que vous vous êtes fixés pour les mettre en relation avec votre motivation.

4. Est-ce que vous postulez à d'autres entreprises ?

Plus qu'une question difficile, cette question peut être un bon levier. Être désiré par d’autres employeurs est une qualité très valorisante. Démontrez une sélectivité dans le choix des postes auxquels vous postulez.

5. Qu'est-ce que vous avez que les autres candidats n'ont pas ?

C’est l’occasion idéale de parler de vos forces et de vos plus grandes réalisations. Pas besoin de se vanter, mais n’hésitez pas à vous mettre en avant. Répondez avec confiance et honnêteté, n'oubliez pas que ce que vous avancez peut être vérifié lors de l'entretien.

6. Y a-t-il des aspects du poste qui ne vous attirent pas ?

Résumez avec l'interlocuteur les points principaux de la description de poste. Concentrez-vous sur ceux qui vous attirent le moins et réfléchissez immédiatement à la manière de les affronter en insistant sur les aspects positifs.

7. Êtes-vous à l'aise avec l’autorité hiérarchique ?

La réponse devrait mettre en évidence votre capacité à travailler en équipe. Apportez un exemple de votre passé de travail pour renforcer cette affirmation.

8. Parlez-nous d'une erreur que vous avez commise et de l'enseignement que vous avez appris.

Répondez honnêtement à cette question, mais évitez de mentionner des épisodes embarrassants ou trop personnels.

9. Quel salaire attendez-vous ? Combien voulez-vous gagner ?

Assurez-vous d'avoir étudié la norme du marché. Il n'est pas nécessaire d'indiquer un chiffre précis, mais n'hésitez pas à indiquer le minimum que vous attendez, voire davantage, en fonction de vos qualifications.

10. Avez-vous des questions ?

Si vous répondez «non», cela peut démontrer un manque d’intérêt. Conservez donc au moins une question prête, relative au poste ou à la société. La bonne réponse aux questions difficiles à interviewer peut parfois être une question. Montrez que vous avez l’entretien en main. Demandez toujours sous quel délai vous recevrez un feed-back et quelle sera la prochaine étape du processus de sélection.

Consultez nos offres d'emploi

Contenus associés

Les 10 bonnes raisons de travailler en tant que mécanicien industriel

Vous êtes passionné de mécanique et êtes familier avec les machines et les équipements industriels ? Vous passez votre temps libre à réparer ou rénover tout type d’engins et vous souhaitez en faire votre profession ? Ne cherchez plus, le métier de mécanicien industriel est fait pour vous !

Voir le contenu
La communication non-verbale en entretien d'embauche

Une fois passée l’épreuve du CV et de la lettre de motivation, voici l’heure de l’entretien d’embauche. Vous avez révisé vos compétences et vos arguments et vous sentez prêts. N’oubliez pas que lors d’un entretien d’embauche, une grande partie se joue également sur la communication non verbale. Sans le vouloir, nos gestes, expressions et postures envoient des messages et influencent le recruteur dans sa décision d’embauche. Une bonne raison pour en prendre conscience en amont et préparer également cette partie pour mettre toutes les chances de son côté.

Voir le contenu